Commandé aujourd'hui jusqu'à 20h00, livré le lendemain
  1. Home

Test: Roomba j7+

Nous savons tous que le ménage ne se fait pas tout seul et qu'il peut être une véritable corvée lorsqu'on veut garder son appartement propre. Passer l'aspirateur, en ce qui me concerne, est la tâche la plus pénible, car cela prend du temps et n'est pas de tout repos pour le dos. Je préférerais rester sur mon canapé et que quelqu'un passe l'aspirateur à ma place. Mieux encore: rentrer chez moi après le travail dans un appartement où l'aspirateur vient d'être passé. C'est là qu'un aspirateur robot fait parfaitement l'affaire, car il va aspirer selon mes consignes pour gagner du temps à moindre effort. Je constate d'ailleurs que je ne suis pas la seule à opter pour cette solution. Le marché propose une incroyable variété de produits dans toutes les catégories de prix. N'ai-je pas aussi découvert que l'idée d'un balai électrique fait son chemin depuis 1899 pour rendre les travaux ménagers plus agréables.

Roomba j7+

L'aspirateur robot Roomba j7+ a donc fait son entrée chez moi. On m'a promis un appareil qui reconnaît et évite les obstacles avec le système de navigation intelligent PrecisionVision. Ce robot nettoie en lignes droites, de manière ciblée et logique. Le système de nettoyage est spécialement développé pour une propreté accrue: la saleté est aspirée dans le système d'autovidage.

Ce robot est en outre doté de capteurs réactifs qui lui indiquent les endroits où il peut et ne peut pas passer pour lui éviter de rester coincé.

Premières étapes

J'apprécie aussi le look de cet appareil, même si les aspirateurs robots ne font pas vraiment partie des plus jolis objets. Le noir mat et la finition toutefois me plaisent et je n'ai pas l'impression de devoir cacher cet aspirateur.

Avant de démarrer, je télécharge encore l'application. Le robot doit d'abord apprendre à se familiariser avec l'appartement et dresser une carte. Et là, j'ai remarqué que plus la carte est précise dès le début, meilleur sera le nettoyage. J'étais donc impatiente de «lâcher» immédiatement l'iRobot pour dresser une carte et passer sans tarder au nettoyage. J'ai par la suite constaté qu'il aurait été plus judicieux de laisser le robot uniquement parcourir l'appartement.

J'ai par conséquent mis les chaises et les vases en hauteur pour que la carte soit la plus exacte possible. Mais attention, cela prend beaucoup de temps. Il est préférable que tout s'effectue lorsqu'on est absent de la maison pour ne pas être en travers de son chemin. Les points suivants sont pour ma part essentiels et je vais m'y pencher d'un peu plus près: propreté, reconnaissance des obstacles et technologie par capteurs intégrée.

Propreté

Je dois avouer ici que je ne suis pas une adepte des tests poussés à l'extrême. On en trouve des nombreux sur Internet où l'on voit du riz ou de la farine sur le sol et comment un aspirateur se débrouille pour en venir à bout. C'est intéressant à observer, toutefois insignifiant en ce qui me concerne, puisqu'une telle saleté n'a jamais lieu d'être chez moi. Je veux tout simplement que la saleté de tous les jours, comme la poussière et les cheveux, soient efficacement éliminés.

Je n'ai pas d'animal domestique, mais mes longs cheveux tombent souvent par terre. Mon aspirateur robot est réglé pour nettoyer l'appartement chaque jour à 9h, du lundi au vendredi. Il est parfait pour éliminer miettes, poussière et cheveux dans les grandes pièces, comme sous la table de la salle à manger.

Une fois par semaine, j'ai mis les chaises en hauteur pour un libre passage de l'aspirateur. Et là, le résultat était bien meilleur. Même le tapis au salon était bien nettoyé. Mon canapé est trop bas, ce qui empêche l'aspirateur de glisser dessous. Le robot ne pouvait donc pas aspirer la poussière que j'éliminais avec un tuyau d'aspiration.

La saleté apparente, les miettes et les cheveux ont donc toujours été éliminés. La propreté dans l'appartement semble donc indiscutable, mais en regardant de plus près, je dois quand même encore passer l'aspirateur dans les coins et recoins, car le robot n'était pas assez efficace.

Un autre point négatif est le temps consacré à nettoyer mon appartement. Pour les 90 mètres carrés, il m'a fallu au moins une heure et demie. Et cet aspirateur robot n'est en outre pas très silencieux. Me détendre sur le canapé en laissant l'aspirateur fonctionner n'est pas vraiment reposant. Remarque: l'aspiration dans le sac à poussière affiche jusqu'à 78 décibels.

Évitement des obstacles et technologie par capteurs

Comme déjà précisé, il est important de dresser une carte pour le robot. Plus la carte est bonne, plus le résultat final est bon et plus le «risque de collision» diminue. La carte dans l'application n'est toutefois pas très détaillée. Plusieurs passages sont nécessaires pour en avoir une acceptable à disposition.

On peut diviser l'appartement en zones et nommer chaque pièce séparément. Lorsque certaines zones sont plus sales que d'autres, on peut envoyer l'aspirateur de manière ciblée. La reconnaissance d'obstacles fonctionne plus ou moins bien. Lorsqu'un sac ou une paire de chaussures traînait, le robot a pris une photo.

On a pu visionner les photos après les passages et décider s'il s'agissait d'un obstacle provisoire, permanent ou inexistant. En y regardant de plus près, il me semble que les tracés suivis n'étaient pas toujours logiques. Et j'avais le sentiment que, malgré la carte, l'aspirateur touchait régulièrement mon buffet qui est toujours à la même place (mais il n'y a aucune crainte à avoir pour les meubles, car l'avant amortit les chocs). Le seul «dommage» causé par l'aspirateur a été constaté sur mon calendrier de l'avent qui était par terre. Le robot est rentré dedans et a emporté sur son dos quelques petits paquets à travers l'appartement, mais tout est resté indemne.

J'arrivais souvent à la maison pour retrouver l'aspirateur dans la salle de bain. Là, il était entré si fort en collision avec la porte que celle-ci s'était refermée et que lui-même s'était enfermé sans pouvoir poursuivre le nettoyage. Un autre message est quelquefois entré signalant qu'il n'était pas avec ses deux roues sur le sol, alors que finalement je le retrouvais dans une position tout à fait normale. Ces incidents se répétaient à mon avis trop fréquemment, ce qui l'empêchait de poursuivre le nettoyage. Il restait ainsi toute la journée à ne rien faire alors que la performance de son accu diminuait.

Suis-je satisfaite?

Oui, car les cheveux, les miettes et la poussière visible sont «avalés» sans problème par l'iRobot j7+. Lorsque je rentrais à la maison, l'appartement était nettoyé et je n'avais plus qu'à récurer les recoins plus à fond une fois par semaine. Même l'autonomie de l'accu était largement suffisante pour la surface de mon appartement. Mais il y a des défauts qui m'ont souvent gênée. Et en ce qui me concerne, il manque la fonction d'essuyage.

Mais dans l'ensemble, cet appareil a allégé mon quotidien. Je n'ai jamais dû changer de sac à poussière pendant deux mois et demi et j'aurais pu attendre encore deux mois et demi avant de le faire. J'ai gagné du temps, ménagé mes efforts et c'est ce qui m'importait. Et le rapport qualité-prix est tout à fait convenable. Cet aspirateur robot est en revanche moins adapté aux utilisateurs friands d'une technologie plus poussée sur un robot, avec une meilleure personnalisation et une carte plus détaillée.

Test: DELONGHI Pinguino Pac EX100 Silent

L'été arrive et il fera chaud. Pour ne pas transpirez à la maison ou au bureau, nous avons les climatiseurs qu'il faut. Nous avons testé pour vous si le DELONGHI Pinguino Pac EX100 Silent tient ses promesses.

Test: picoprojecteur Samsung The Freestyle

Lorsqu'on n'a pas beaucoup de place chez soi pour un grand téléviseur Smart et qu'on ne veut pas renoncer aux grands films comme au cinéma, lorsqu'on veut lancer quelque part un spectacle de lumières ou qu'on veut projeter un film avec ses amis, c'est possible avec l'intelligent projecteur The Freestyle de Samsung qui donne le champ libre à son imagination. À la maison, en déplacement ou chez des amis, avec ce petit objet polyvalent, plus besoin de faire l'impasse sur le grand divertissement. C'est possible quasi n'importe où.